Magnétiseur guérisseur

Rencontre avec un magnétiseur guérisseur

Vous avez sans doute déjà entendu parler du magnétisme médical, vous l’avez peut-être même déjà testé ? Aussi appelé magnétisme guérisseur, curatif, humain ou spirituel, il aide ceux et celles qui y ont recours à guérir ou à trouver un peu d’apaisement et de réconfort dans leur maladie.

Le magnétisme médical est une pratique ancestrale, qui aurait plus de 5000 ans ; ainsi, on retrouve des témoignages à toutes les époques, de personnes issues de milieux très divers : rois, scientifiques, ou religieux tout comme des témoignages de personnes « ordinaires ».

Certains magnétiseurs transmettent leur fluide par le toucher, alors que d’autres jugent inutile le contact et pratiquent leur don à distance, sans jamais rencontrer le patient.

magnétiseur
C’est le cas par exemple d’Alain Ambermont, magnétiseur guérisseur installé dans le département de l’Yonne, qui met son don au service des personnes malades et souffrantes depuis 25 ans, dont 2 années à titre professionnel. Il a accepté de répondre à nos questions et de nous raconter sa vision et ses perspectives du métier de guérisseur magnétiseur.

Q. Vous êtes guérisseur magnétiseur. En quoi consiste votre métier ?

A mettre en route une énergie universelle afin de rétablir la bonne santé chez mes patients. Je précise ici que le terme de « magnétiseur » est erroné… Pour être juste, il faudrait en effet que les personnes que je soigne et soulage se trouvent à mes côtés au moment de la séance. Or, je fais toutes mes consultations à distance, par téléphone.
Quant au terme de guérisseur, il est je pense à nuancer. Je dirais plutôt que je favorise la guérison des autres grâce à cette énergie universelle…

Q. Comment devient-on magnétiseur ?

Il s’agit selon moi d’un don que nous possédons tous plus ou moins.

Pour le trouver, l’éveiller et l’activer, il suffit de se mettre dans une certaine attitude et disposition mentale, c’est là où la différence se fait entre chaque individu.
Pour ma part, j’ai découvert ce don il y a plus de 25 ans… Et le pratique à titre professionnel depuis 2 ans seulement. Il s’agit donc d’une reconversion professionnelle, une voie dans laquelle je m’épanouis pleinement aujourd’hui.

Q. La profession de magnétiseur est-elle encadrée et reconnue ?

Non, ce n’est pas un métier encadré en France, et assez peu reconnu, contrairement à d’autres pays comme l’Allemagne, où les magnétiseurs travaillent à l’hôpital en partenariat avec les médecins.

Q. Selon vous, pourquoi la France tarde-t-elle à légaliser la profession contrairement à la suisse, l’Italie ou l’Allemagne ?

Tout simplement parce que l’Ordre des médecins souhaite garder à tout prix le leadership sur la santé. Légaliser la profession conduirait les français à l’utiliser davantage, ce qui aurait pour conséquence de diminuer la vente de médicaments, chose que ne souhaitent évidemment pas les laboratoires pharmaceutiques !
Certains hôpitaux font néanmoins appel à des coupeurs de feu, c’est le cas par exemple de l’hôpital de Rodez. Aussi, certains médecins, même s’ils n’encouragent pas forcément leurs patients à nous consulter, font appel à des guérisseurs pour leur propre santé.
Aujourd’hui, la plupart de mes patients viennent me voir en dernier recours, lorsqu’ils n’ont pas trouvé de solution auprès de la médecine traditionnelle.

Q. Justement, vous voyez-vous comme un complément ou une alternative à la médecine traditionnelle ?

Toute forme de médecine est un complément à la médecine traditionnelle… Et la médecine traditionnelle est elle-même un complément à d’autres formes de médecines.

Q. Quels sont les maux que vous êtes amené à soigner ?

Les maux les plus courants que j’ai l’opportunité de soigner ou de soulager sont l’arthrose, la hernie discale et les addictions en général, qu’il s’agisse de l’alcool ou du tabac.
Je soigne également des maladies de peau, telles que l’herpès, l’eczéma ou le psoriasis, mais aussi la boulimie, la maladie de parkinson, les cystites et les infections des reins…
Enfin, il n’est pas rare qu’on me consulte pour des problèmes d’ordre plus « psychologiques » : stress, insomnie…
Comme tout remède et toute solution, le magnétisme médical comporte néanmoins ses limites. Certaines pathologies sont plus difficiles que d’autres à guérir, et j’estime à 10% la part des gens que je ne parviens malheureusement pas à aider.

Q. Quelle solution apportez-vous à des maladies plus graves, comme le cancer par exemple ?

On fait souvent appel à moi en début de chimiothérapie, ce afin d’éviter les effets secondaires du traitement… Sans parler de guérison, je suis capable d’apporter une forme de soulagement aux malades du cancer, un accompagnement dans leur gestion de la douleur.

Q. Existe-t-il un profil type au sein de votre clientèle ?

Non, je vois vraiment tous les types de profil et de personnalité.
Certains viennent me voir sans y croire, d’autres, au contraire, sont déjà convaincus que je saurai leur apporter du mieux-être. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ça ne fonctionne pas forcément mieux sur ceux qui y croient… Simplement, je note des effets moindres chez les gens enfermés sur eux-mêmes…

Q. Comment faire la différence entre un bon magnétiseur et un charlatan ?

Je dirais d’abord qu’il faut se méfier de ceux qui mettent en avant l’aspect financier avec des promesses du style « Payez-moi d’abord, je vous soignerai après ! »…
Pour ma part, je pratique le tarif de 50€ la séance, à ne régler qu’après le soin, si toutefois la personne a obtenu la guérison ou le soulagement recherché. Aussi, tous les soins pour les enfants de moins de 6 ans sont entièrement gratuits.
Il me semble que c’est un gage de sérieux et de professionnalisme important.
Aussi, je pense qu’il faut que la personne fasse confiance à son instinct. Il est rare que les gens nous choisissent par simple hasard.

Q. Dans les témoignages qui apparaissent sur votre site internet, on peut y lire des mots très forts comme « sauveur », « magicien » ou « sage »… Est-ce ainsi que vous vous voyez ?

Non, mais plutôt comme un « portier » entre le corps et cette énergie universelle, commune à tous…

 

Un grand merci à Alain Ambermont de nous avoir « ouvert » les portes sur son métier et sur cette pratique ancestrale.

En guise de conclusion, nous aimerions citer Yves Rocard, célèbre physicien français (1803-1992) qui, dès les années 1970, a pris publiquement position sur des phénomènes comme la sourcellerie, le magnétisme ou la radiesthésie, s’attirant les foudres d’une grande partie de la communauté scientifique…
« Les magnétiseurs et les radiesthésistes existent parce qu’ils obtiennent des résultats incontestables, et ils existeront aussi longtemps qu’ils continueront à obtenir des résultats ».

 

Mots-clefs : , ,

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Le Tarot Blanc de l’Ancienne Russie

Le tarot Blanc de l'Ancienne Russie

De tous temps, l'efficacité redoutable du Tarot Blanc de l'Ancienne Russie a été sollicitée par les plus grands voyants. Longtemps utilisé par les Tsars et les Aristocrates, ce Tarot fait encore aujourd'hui autorité.

Lire la suite...

Le Chaman, un intermédiaire entre 2 mondes au service de l’harmonie sur Terre

Le Chaman un intermédiaire entre 2 mondes

Le chaman (ou shaman) est un intermédiaire entre 2 mondes : le visible et l’invisible. En lien avec les Esprits, il est au service de l’harmonie sur Terre.

Lire la suite...

Séduire un homme en fonction de son signe astrologique

Séduire un homme en fonction de son signe astrologique

Savez-vous que les taureaux, les vierges et les capricornes partagent le même élément : la terre ?

Lire la suite...

La télépathie, à la portée de tous ?

La télépathie à la portée de tous?

La télépathie est une forme de communication non-verbale. Certains d'entre nous ont une aptitude naturelle à la pratique de ce langage mystérieux mais pourtant universel. Et pourtant, il semblerait que nous soyons tous capables de développer ce 7ème sens...

Lire la suite...

Votre Avenir©2017